FAQ LaTeX

Recommandations générales
  • Utilisez au départ le minimum de packages dans votre coquille.
  • Inutile d’utiliser le package fancyhdr puisque les entêtes sont définis correctement dans la classe memoireuqam1.3.
  • Inutile d’utiliser le package geometry puisque les marges sont définies correctement dans la classe memoireuqam1.3.
  • Si vous utilisez le package geometry pour une page en format paysage, n’oubliez pas de redéfinir les marges du document.
  • Ayez conscience qu’un package peut altérer la mise en package de la classe ou encore être incompatible.
  • Inutile d’utiliser le package appendix puisque la commande standard LaTeX \appendix fonctionne très bien.
  • Inutile d’utiliser le package caption puisque la commande standard LaTeX \caption fonctionne très bien.
  • Inutile d’utiliser les packages enumerate, xspace, booktabs, titletoc puisque les commandes standard LaTeX fonctionnent très bien.
  • Inutile d’utiliser la commande \newpage avant ou après la table des matières, liste des figures, liste des tableaux, etc.
  • Vérifiez la pagination de votre document. Les pages liminaires, c’est-à-dire de la page titre au résumé, sont numérotées en chiffres romains. Les pages qui suivent doivent être en chiffres arabes. La pagination recommence à 1 avec l’introduction.
    Utilisez l’environnement \begin{introduction}...\end{introduction} qui s’assure de la réinitialisation de la pagination.
Débordement de citations
Il arrive à l’occasion que les citations d’un auteur « débordent » d’un paragraphe. Ceci se produit particulièrement avec des citations qui ont été réalisées avec BibTeX.
Pour forcer LaTeX à faire un changement de ligne, vous pouvez insérer le paragraphe où il y a la citation dans un environnement sloppypar (voir page 94).
Exemple d’utilisation

\begin{sloppypar}
Avec la venue des nouvelles technologies, la transmission
d'information à distance est maintenant tout à fait banale
\cite{tay97IMP}. L'information circule rapidement à travers
le monde, la terre entière est devenue un village global.
\end{sloppypar}
Ajout d'une extension (package) LaTeX
Plusieurs extensions (packages) LaTeX sont installées sur les PCs et les Macs du laboratoire.
Il est toutefois possible qu’une extension dont vous avez besoin manque.
Voici comment procéder sur les différentes plateformes.

Windows

Démarrez MikTex Console en cliquant sur
| MikTeX 2.9 | Miktex Console
Cliquez sur le lien «Stay in User Mode».
Choisissez la rubrique «Packages» de la colonne gauche. La console fait l’inventaire des extensions installées et celles qui sont disponibles.
Vous pouvez taper un nom de l’extension dans la rubrique Name et appuyez sur le bouton Filter.
Sélectionnez la ou les extensions désirées. Si l’extension choisie est déjà installée, alors le signe moins sera actif. Si l’extension choisie n’est pas déjà installée, alors le signe plus sera actif. Cliquez sur le signe plus pour installer et suivez les instructions.

macOS

Démarrez l’application «TeX Live Utility» du dossier «TeX» du dossier «Applications».
Cliquez sur le signet «Paquets». Choisissez le paquet à installer et choisissez «Installer les paquets sélectionnés» du menu «Actions» de «TeX Live Utility».

Numérotation des sous-sous-sections
La commande \subsubsection ne numérote pas la sous-sous-section par défaut. Toutefois, si vous voulez forcer la numérotation, il faut ajouter la commande \setcounter{secnumdepth}{3} avant le \begin{document}.

secnumdepth est un compteur qui correspond au niveau supérieur de la numérotation des sections.
Par exemple \setcounter{secnumdepth}{1} signifie que seules sections (de niveau 1) seront numérotées. \setcounter{secnumdepth}{2} signifie que les sections (de niveau 1) et les sous-sections (de niveau 2) seront numérotées. C’est la valeur par défaut de la classe memoireuqam1.3.
Les sous-sous-sections n’apparaitront pas dans la Table des matières. Voir le Guide de présentation des mémoires et thèses.

Grand espace entre les titres de sous-sections et le paragraphe suivant
Il arrive à l’occasion qu’un grand espace se forme entre les titres de sous-sections et le paragraphe suivant. Une solution pour corriger ce problème est d’ajouter la commande \raggedbottom avant le \begin{document}.
Notez toutefois que cette commande enlève bien ces espaces trop grands, mais a un effet collatéral: il n’y aura pas de changement de page automatique lorsqu’un paragraphe débute à la dernière ligne d’une page.
Symbole des réels
Pour utiliser le symbole des réels, vous devez dans un premier temps ajouter la commande \usepackage{amssymb} dans le préambule de votre fichier.
Pour utiliser le symbole des réels, la commande est:
\mathbb{R}
Le titre d'une figure ou d'un tableau déborde dans la liste des figures ou dans la liste des tableaux
Ajouter la commande \penalty -100 dans le caption à l’endroit où on voudrait qu’il y ait coupure.

Pour composer une ligne, un paragraphe ou une page, TeX utilise une note (badness) qui représente la laideur de la solution envisagée. La laideur est un entier compris entre -10000 et +10000.
Pour décourager une coupure, on tape \penalty 1000 à l’endroit sensible.
Pour encourager une coupure à un endroit déterminé on introduit une pénalité négative qui diminuera la laideur, par exemple \penalty -100.
Extrait de «Le petit livre de TeX – Raymond Seroul p.100»